FOURNIER

Quel enfant n'a pas posé cette question ? Seulement les deux enfants de Jean-Louis Fournier n'ont jamais eu besoin de le savoir, ou peut-être ne la souhaitaient-ils pas ou encore traduisait-elle leur angoisse. Ces réponses leur appartiennent pour toujours et leur père, lui, hésite toujours quant à l'interprétation de la question. Il nous raconte sans détour le tsunami que représenta dans sa vie la naissance de deux enfants handicapés physiques et moteurs, l'un après l'autre. Sans voyeurisme, sans fausse pudeur non plus, avec un humour dont on sent qu'il le soutient depuis lors, avec la franchise de l'insupportable. Voilà un récit qui se lit très vite, très fort et la compassion instinctive qui est le refuge de ceux qui ne connaissent pas cette situation cède le pas à l'empathie, au questionnement, à l'effort de compréhension. Longtemps ces lignes vous accompagneront et c'est bien là l'essentiel.