51e+GnMpbAL

Dans ce roman déroutant, la sacro-sainte règle des accords est bouleversée : le féminin l’emporte sur le masculin ! Un monde de femmes, pour les femmes, par les femmes.Isabelle Alonso est connue pour son engagement dans la cause des femmes. Elle nous offre ici une fable détonante, à la fois comédie et drame de la condition masculine. Il vous faut être prêt à perdre tous vos repères, ou plus exactement tous vos remères ! La féminisation des mots et de la grammaire surprend tout en séduisant : elle fallait le faire ! En effet, tout est inversé, les femmes ont toujours eu le pouvoir, et les hommes représentent le sexe faible, confinés au jardin, éloignés de toute responsabilité. Durant quatre saisons, marquées par les fêtes de cette nouvelle religion que représente la maternité, deux jeunes gens en stage de fin d’études découvrent la vie adulte dans cette capitale du matriarcat. Ils vont se heurter à la domination féminine, dans tous les domaines, et tout en affirmant leur « hominisme », devoir lutter contre leur tendance à vouloir se rassurer dans la protection féminine. L’auteur nous a concocté une fiction sociale où son habileté nous conduit à sourire et nous émouvoir du sort réservé à la gente masculine victime de l’indifférence et du pouvoir des femmes, suggérant ainsi combien le partage est de loin supérieur à quelle que parité que ce soit.