michel-crepu

Chateaubriand est un mal-aimé. Boudé par sa famille, les antimodernes, honni par les révolutionnaires, il demeure un romantique trop peu sulfureux. Et pourtant. Séducteur invétéré, frère amoureux de sa propre soeur, chantre ambigu de la liberté, royaliste scandaleux, Chateaubriand reste un des écrivains les plus complexes de la langue française. Admirée par de Gaulle et objet de fascination pour Gracq et Sainte-Beuve, son oeuvre immense est le témoin privilégié de la période révolutionnaire, de l'Empire, et des débuts de la république. Il était donc temps que Michel Crépu ressuscite l'auteur des Mémoires d'outre-tombe et l'amant de Juliette Récamier. Peignant avec humour ce « jean-foutre qui avait raison sur les choses graves », il nous livre, outre le portrait d'un écrivain méconnu, la chronique d'une époque. De la pourpre consulaire aux champs de bataille, en passant par l'intimité des chambres de jeunes filles, Michel Crépu nous offre un essai brillant, et prodigieux de vérité.

Résumé extrait du site de la librairie "L'écume des pages".

Le 14 juillet prochain j'aurai l'honneur d'interviewer Michel Crépu et surtout de l'écouter nous raconter Chateaubriand.