Murgia

Partager le jeu : voilà l'expression clé de ce nouveau roman de Michela Murgia. Nous retournons en Sardaigne, où cette fois nous découvrons l'importance des Saints et des paroisses dans la vie quotidienne de cette île où la population partage un "nous" identitaire fort. Maurizio y vient chaque été, et puis un jour en devient même résident à l'année car ses parents sont partis sur le continent, et le grand père n'imagine même pas que son petit fils puisse les suivre ! Alors l'amitié de Maurizio avec ses camarades se fait plus intense et enfin ils vont "partager le jeu" tous les jours, jusqu'à ce qu'une division s'impose du fait de la création d'une seconde paroisse dans la ville. Chacun choisira son camp !

Michela Murgia nous offre "une guerre des boutons" sarde, où la malice le dispute à l'analyse fine des moeurs de cette île.