13 février 2013

Retour aux sources

Ce nouveau roman (le deuxième) de Gerbrand Bakker n'est pas très joyeux, c'est vrai, mais il est beau. Une femme, universitaire spécialisée dans d'oeuvre d'Emily Dickinson s'enfuit de Hollande pour se réfugier au Pays de Galles, laissant mari, famille, université. Elle a des problèmes de santé qui lui valent une véritable addiction au paracétamol, mais surtout elle se réfugie dans une maison perdue, près de la mer, noyée dans une campagne désertique où seuls subsistent quelques chemins aux tracés improbables. Des oies l'attendent... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]