Tu as laissé glisser sur moisenghor

L'amitié d'un rayon de lune.

Et tu m'as souri doucement,

Plage au matin éclose en galets blancs.

Elle règne sur mon souvenir, ta peau olive

Où Soleil et Terre se fiancent.

Et ta démarche mélodie

Et tes finesses de bijou sénégalais,

Et ton altière majesté de pyramide,

Princesse !

Dont les yeux chantent la nostalgie

Des splendeurs du Mali sous les sables ensevelies.

Léopold Sédar Senghor (poèmes perdus)