08 juin 2013

CHEF D'OEUVRE

Découverte exceptionnelle que ce roman d'Osamu Hashimoto, dont la traduction de Patrick Honoré est flamboyante. Le vieux Chuîchi a été jeune, voilà une évidence ; cependant au début du roman c'est un vieil homme bizarre qui s'attire les foudres de ses voisins parce qu'il a transformé la cour de sa maison en dépotoir dont l'insalubrité devient intolérable.(Il est atteint du syndrome de Diogène, autrement appelé syllogomanie). Peu à peu nous allons découvrir les origines de cette manie détestable. Le vieux Chuîchi, quand il était... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mai 2013

Tout en finesse

Louise Penny nous offre ici son quatrième roman traduit aux éditions Actes Sud. L'inspecteur Gamache et son épouse, Reine-Marie sont en vacances dans un manoir hôtel au coeur de la forêt des Cantons-de-l'Est, et le temps paresse délicieusement, au coeur des attentions d'un personnel extrêmement dévoué. Une famille, les Morrow-Finney séjourne également au Manoir Bellechasse et c'est par elle que les tourments arrivent : un meurtre, la fin des vacances de l'inspecteur, chargé de l'enquête, et surtout la découverte de toutes ces... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2013

Les trains russes

De Saint-Pétersbourg à Nice au XXIème siècle et de Nice à Saint-Pétersbourg au XIXème, nous voyageons en compagnie de deux jolies jeunes filles russes, liées par delà le temps. Le périple raconté par Gaëlle Josse est un ravissement : même à notre époque, ces trains ont quelque chose de mythique, les compartiments couchettes, le samovar, la voiture restaurant, les élégances des tenues pour aller dîner dans un cadre hors du commun. Et puis les histoires se conjuguent, les amours aux amours ressemblent, certaines finissent étrangement... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2013

Ah ! le talent de Yôko Ogawa

Ce petit joueur d'échec pourrait formuler de tendres plaintes. Voici un nouveau roman de Yôko Ogawa qui vous captivera, même si vous ne savez pas jouer aux échecs. Ceux-ci deviennent d'ailleurs un océan où toute aventure est possible, au sein duquel les personnalités se dévoilent. S'inspirant d'un fait réel, la création d'un automate qui jouait aux échecs, appelé le Turc, fabriqué par un baron hongrois au XVIIIème siècle, l'auteur nous offre une magnifique fable sur l'attachement à ceux qu'on aime, les rapports de maître à élève,... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2013

Nouvelles suaves

Vita Sackville-West a un talent fantastique pour peindre élégamment des situations délicates, à la limite de la cruauté. L'art de la litote atteint son apogée dans la première nouvelle de ce recueil ; Mrs Martin se réjouit de retrouver son fils, après cinq ans de voyage, et de lui montrer combien elle a fait prospérer la propriété ! Mais le cher Henry, en dépit de sa courtoisie, est-il vraiment sur la même longueur d'onde ? L'infidélité aux valeurs de sa mère frôle la trahison.  Et de mari trompé en fiancée non épousée, les... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2013

Coup de coeur de Maëlenn

De Dracula à Frankenstein, en passant par Baba Yaga et Imhotep, David Safier nous emmène dans un univers délirant, regorgeant de loups garous, vampires et momies.  Imaginez : après un fiasco total lors de votre première rencontre avec Stephenie Meyer _ si vous pouviez cesser ces hurlements hystériques de fans endiablés, merci _, vous croisez une mendiante qui vous transforme tout naturellement en un bon gros monstre traditionnel. Ainsi dans votre nouvelle peau de vampiresse, totalement fashion, mesdames !, avec rouge à lèvres... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 janvier 2013

Etre un jour dans le regard de l'Aimé

L'immensité de la Russie, la beauté de Saint-Pétersbourg, la force de la légende de la Grande Catherine, tout y est. Le nouveau roman d'André Makine est grandiose, fascinant, captivant et si juste. Un cinéaste russe, Oleg Erdmann, d'origine allemande, est hanté par son désir irrationnel de filmer la vie de Catherine, cette petite princesse allemande devenue la grande Tsarine aux amours insatiables, aux complots meurtriers, aux engouements passionnés pour la philosophie française. Tout est démesuré aussi bien dans le pays que dans la... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2012

Une fleur vénéneuse

Maxime Fermine nous offre un court roman d'un classicisme exemplaire, une tragédie à l'antique, dans une écriture chauffée à blanc par ce soleil de Camargue.  Un secret, à fleur de sel, vénéneux, une mort annoncée, un amour impossible et même deux, un autre secret, et la chaleur, et le sel, et la Camargue. Tous les ingrédients sont réunis, créant une fugue intemporelle et brillante, chargée du fracas du destin.
Posté par Helenecamus à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2012

Fantaisie jubilatoire

Ce second roman de Fernanda Garcia Lao, paru à la Dernière Goutte, éditeur étonnant et brillant, surprend, charme et déroute tout à la fois. Quelque chose de Beckett : « en attendant la Parfaite autre chose » qu’on pourrait assimiler à l’impossible qualité que chacun voudrait posséder dans sa quête de perfection,  niant ainsi sa véritable personnalité. Un prologue amusant avec liste des personnages d’une même famille, qui constitueront autant de scènes, une écriture virevoltante dont la traduction est... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2012

Couleur silence, la quatrième rive

De part et d’autre de la mer, Libye et Italie voient leur sort historiquement lié. Margaret Mazzantini nous offre, le récit sensible de flux migratoires, reflets de la violence des hommes confiant leur survie à la mer si terrible. Deux garçons, une petite fille et les reliant à jamais, la mer qui sépare la Libye de la Sicile, cette quatrième rive de l’Italie que les migrants fuyant Kadhafi cherchent à atteindre à prix d’or. Margaret Mazzantini fait revivre deux époques de l’Histoire de ces deux pays. D’abord il y a Farid et sa mère... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]