22 mars 2013

Un animal peu ra...goûtant !

Les éditions Folle Avoine n'ayant pas encore mis en ligne la photo de couverture du dernier opus de Jean-Claude Le Chevère, je n'hésite pas à user de cette image pour illustrer mon article ! "Le ragondin", vient donc de paraître aux éditions Folle Avoine, dernier roman de Jean-Claude Le Chevère. Un moment de lecture vraiment enthousiasmant : le sujet n'est pas drôle, tant s'en faut, le personnage principal n'est pas vraiment sympathique, ceux qui peuplent sa vie non plus, et pourtant, et pourtant, si vous lisiez ! C'est l'histoire... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 16:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mars 2013

Soirée GLM à la médiathèque de Combourg

Nous avons eu la chance d'être reçus, Yves Prié (éditions Folle Avoine) et moi-même par le directeur de la médiathèque de Combourg, Stéphane Troplain, dans le cadre d'une soirée consacrée au travail de Guy Lévis Mano, pour fêter ce Printemps des Poètes 2013. Yves Prié qui a réédité le recueil "Loger la source" de GLM, et qui doit prochainement publier "Les carnets de captivité", nous a régalé de son intervention autour du travail de GLM, à la fois éditeur (et quel éditeur !) et auteur. Une exposition autour du travail de Guy Lévis... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 16:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2013

Une liaison dangereuse

Nathalie de Broc nous livre ici une histoire d'amour singulière sous la plume d'une femme. Le sexe et ses méandres y occupent une grande place, mais en filigrane l'amour est bien présent. Le rythme des chapitres de ce court roman donne joie de lire, enthousiasme retenu de découvrir cette liaison si différente, tellement plus proche de Valmont que de Don Juan. "Vos envies n'étaient pas les miennes" et pourtant la fusion passionnelle laisse supposer qu'elles s'accordaient presque furieusement. Il faut lire d'une traite ce petit traité... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 16:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 février 2013

Retour aux sources

Ce nouveau roman (le deuxième) de Gerbrand Bakker n'est pas très joyeux, c'est vrai, mais il est beau. Une femme, universitaire spécialisée dans d'oeuvre d'Emily Dickinson s'enfuit de Hollande pour se réfugier au Pays de Galles, laissant mari, famille, université. Elle a des problèmes de santé qui lui valent une véritable addiction au paracétamol, mais surtout elle se réfugie dans une maison perdue, près de la mer, noyée dans une campagne désertique où seuls subsistent quelques chemins aux tracés improbables. Des oies l'attendent... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2013

Nouvelles suaves

Vita Sackville-West a un talent fantastique pour peindre élégamment des situations délicates, à la limite de la cruauté. L'art de la litote atteint son apogée dans la première nouvelle de ce recueil ; Mrs Martin se réjouit de retrouver son fils, après cinq ans de voyage, et de lui montrer combien elle a fait prospérer la propriété ! Mais le cher Henry, en dépit de sa courtoisie, est-il vraiment sur la même longueur d'onde ? L'infidélité aux valeurs de sa mère frôle la trahison.  Et de mari trompé en fiancée non épousée, les... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2013

En voyage chez FOLLE AVOINE

Les éditions Folle Avoine présentent ce mois-ci deux nouveautés : Paysage des limites de Claude Louis-Combet avec un frontispice de François Béalu "Quelquefois, si l'on ferme les yeux, on sent à quel point la terre est musicale. Dans l'oubli où le regard, absent désormais, les retient, les formes du monde tressaillent, s'incurvent, se balancent, entrent dans la danse et dans la transe."   et  Tout doit disparaître de Serge Wellens.  "Cela s'appelle " la Petite Brocante ", une boutique délabrée dont la faillite... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 11:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 janvier 2013

Craig Johnson, absolument

Walt Longmire, tel qu'en lui-même, Henry Ours Debout toujours aussi caustique, et puis les chevaux, et puis Vic, l'adjointe de Walt, et puis une prisonnière qui n'est sûrement pas coupable, et puis les Big Horns et un paysage d' automne avec les premières neiges. Tout y est, vous allez découvrir une nouvelle intrigue envoûtante, et surtout vous retrouvez chez vous dans cet univers du Wyoming, où les espaces semblent infinis, les animaux comme autant de présages et l'humanité toujours oscillant entre l'abject et le sublime. Un... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2013

Coup de coeur de Maëlenn

De Dracula à Frankenstein, en passant par Baba Yaga et Imhotep, David Safier nous emmène dans un univers délirant, regorgeant de loups garous, vampires et momies.  Imaginez : après un fiasco total lors de votre première rencontre avec Stephenie Meyer _ si vous pouviez cesser ces hurlements hystériques de fans endiablés, merci _, vous croisez une mendiante qui vous transforme tout naturellement en un bon gros monstre traditionnel. Ainsi dans votre nouvelle peau de vampiresse, totalement fashion, mesdames !, avec rouge à lèvres... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 janvier 2013

Les coups de coeur de Maëlenn

La librairie a la chance de recevoir cette semaine une stagiaire de 3ème !  Maëlenn a un véritable talent de critique littéraire (entre autres d'ailleurs), aussi je suis ravie de vous faire partager ses choix.     Dans les Etats Unis de 1930, l'histoire de June, condamnée à mort. Elle a 18 ans et nous touche profondément, nous empoigne le coeur pour ne nous lâcher qu'à la fin du livre, révoltés par tous ces coups du sort infligés par l'Amérique du siècle dernier.  Un redoutable jet, avec un garçon... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 janvier 2013

Etre un jour dans le regard de l'Aimé

L'immensité de la Russie, la beauté de Saint-Pétersbourg, la force de la légende de la Grande Catherine, tout y est. Le nouveau roman d'André Makine est grandiose, fascinant, captivant et si juste. Un cinéaste russe, Oleg Erdmann, d'origine allemande, est hanté par son désir irrationnel de filmer la vie de Catherine, cette petite princesse allemande devenue la grande Tsarine aux amours insatiables, aux complots meurtriers, aux engouements passionnés pour la philosophie française. Tout est démesuré aussi bien dans le pays que dans la... [Lire la suite]
Posté par Helenecamus à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]